Réglementation Thermique 2012

La nouvelle Réglementation Thermique 2012, est applicable pour tous les permis de construire déposés depuis le 1er Janvier 2013.

L’affirmation selon laquelle la nouvelle réglementation RT2012 rend le coût de construction d’une maison un peu plus élevée, est très largement répandue.

Cependant, la construction d’une maison RT2012, c’est surtout la garantie :

D’une maitrise des dépenses énergétiques ; en effet depuis plusieurs années, et pour les années à venir, les dépenses liées à la consommation d’énergie, ne cessent d’augmenter.La construction d’une maison RT2012 (par rapport à une maison RT2005 ancienne réglementation thermique), permet de diviser environ par 3 la consommation d’énergie liée à votre chauffage.

D’une revente valorisée ; en effet la faible consommation énergétique est une véritable valeur ajoutée, par rapport à un logement consommant plus d’énergie.

D’un confort de vie amélioré, grâce à une maison plus confortable et plus lumineuse.

La construction d’une maison respectant la RT2012, implique une obligation de résultats pour le constructeur, incluant le niveau de performance énergétique à atteindre et les exigences réglementaires à respecter.

Une maison RT2012 respecte 3 exigences définies par des coefficients…

B BIO MAX • 1ère exigence l’efficacité énergétique du bâti.
Cette exigence est atteinte par la valorisation de la conception bioclimatique de la maison. Notamment l’isolation, l’orientation de la maison, l’inertie du bâtiment, le traitement de la perméabilité, des ponts thermiques, des apports solaires. Le coefficient qui définit cette exigence est le B Bio Max.
CEP MAX • 2ème exigence la consommation énergétique du bâtiment.
Cette exigence est atteinte par la valorisation de 5 usages consommateurs d’énergie, à savoir les équipements : de chauffage, de refroidissement, d’eau chaude sanitaire, d’éclairage et d’auxiliaires.
Le coefficient qui définit cette exigence est le Cep Max. Ce coefficient est impacté par le type d’énergie retenu (Coef 2.58 Energie primaire -> Electricité).
TIC • 3ème exigence le confort d’été.
Cette exigence est atteinte par la valorisation du confort d’été dans la maison sans avoir recours à des systèmes de climatisation. Le coefficient qui définit cette exigence est la TIC.
EFFICACITE ENRGETIQUE DU BATI
B Bio Max besoin bioclimatique : Coefficient exprimé en points, qui permet de déterminer le niveau de conception climatique de la maison indépendamment des systèmes qui l’équiperont, chauffage, refroidissement et éclairage.
CONSO MAXI D’ENERGIE PRIMAIRE
Cep Max, la consommation d’énergie primaire : Cette consommation donne une indication conventionnelle des consommations de 5 usages, chauffage, refroidissement, eau chaude sanitairet, éclairage et auxiliaires. La Valeur référence est de 50 kWep/m²/an modulée par région et surface.
CONFORT D’ETE ASSURE
TIC, la température intérieure de confort : Elle exprime le niveau de température ambiante conventionnelle à ne pas dépasser dans une maison (en période estivale de forte chaleur).

… et est encadrée par des contraintes autrement appelées « garde-fous » :

· Le traitement de la perméabilité à l’air. La réalisation d’une enveloppe étanche, qui garantira une perméabilité à l’air, ne dépassant pas 0,6 m3/(m².h).• Une surface minimale de baies vitrées. L’éclairage naturel et l’apport de chaleur solaire doivent être favorisés, grâce à un taux de surface vitrée supérieur ou égal à 1/6éme de la surface habitable.

• La généralisation de l’utilisation des énergies renouvelables. Ces énergies renouvelables, sont écologiques et économiques car elles sont pour la plupart inépuisables et permettent de réduire la facture énergétique.

• L’estimation quotidienne de la consommation. Afin de mieux comprendre et contrôler sa consommation d’énergie, chaque propriétaire d’une maison RT2012, doit avoir un accès direct à sa consommation d’énergie par poste.